News

Le marché des taux bouge

Author:
Philippe ISNARD
Published:
March 28, 2024

La semaine a été marquée par un changement de cap notable de deux banques centrales majeures.

Premièrement avec la Banque nationale suisse (BNS) qui est la première banque du G10 à réduire son taux directeur, reflet d’une inflation maîtrisée en Helvétie. Deuxio, avec la Banque du Japon (BoJ) qui a mis fin à sa politique de taux négatifs en poussant son taux directeur au-dessus de zéro pour la première fois en 17 ans, en réponse à une inflation japonaise supérieure à sa cible, aidée par une augmentation significative du salaire moyen !

Ce qui ne devrait pas être suivi d’un effet immédiat pour le reste des banques centrales mondiales, américaine, zone euro ou anglaise, en raison d’une inflation persistante notamment dans le domaine des services. Si baisse il doit y avoir, celle-ci ne devrait pas intervenir avant le mois de juin.  

Aussi, la période semble plus que jamais intéressante pour les investisseurs de rester exposer aux dettes souveraines pour profiter de l’opportunité de verrouiller les rendements élevés actuels, notamment en jouant l’augmentation de la duration des titres détenus en portefeuille en réaction à une baisse des taux courts plus rapides que celle des taux longs.