Courtage en Assurance et Conseil en Investissement Financier

05/06/2012 : Gel des loyers vraie ou fausse bonne idée ?

Cécile Duflot a annoncé ce matin la préparation d’un décret encadrant la hausse des loyers lors du changement de locataire.

Le principe : enrayer la hausse de loyer entre 2 locataires, le nouveau devant payer le même prix que celui acquitté par son prédécesseur.

 

Au sein de la gauche française ou de certaines associations , cette mesure est vivement applaudie. Notamment par Bertrand Delanoe, maire de Paris, et Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre. Selon eux, cette mesure aurait pour mérite de faciliter l’entrée des jeunes au sein du marché locatif parisien.

A droite, la cause est entendue : cette décision est mauvaise. «La vie, c’est l’offre et la demande. Si vous n’avez pas de logements, les loyers sont élevés; s’il y a des logements, les loyers le sont moins, affirme ainsi François Fillon. Avec un risque de voir les propriétaires retirer leurs bien à la location.

Qu’en disent les professionnels ? Ceux-ci répondent dans leur ensemble que ce décret s’il venait à voir le jour ne devrait pas changer la face de la lune. Certains écartent le retrait massif de biens à la location doutant qu’un bailleur préfèrerait renoncer à une année de loyer plutôt que de le voir stagner. D’autres disant que le marché locatif affichant une tendance générale baissière, ce décret serait sans grand effet réel.

Le vrai problème serait plutôt qu’en face d’une absence de hausse du loyer entre deux, le bailleur renonce à effectuer des travaux de rénovation ou de réhabilitation entrainant ainsi une dégradation du parc locatif privé.